Boris Wastiau | Musée d’ethnographie de Genève

Pour la troisième année consécutive, le festival Animatou et le MEG renouvellent leur partenariat et mettent à l’honneur un pays et ses différentes expressions culturelles, notamment en matière de films d’animation. Cette année, l’Italie est au centre des attentions, un pays sur lequel il était logique de se pencher, lorsque l’on sait que les italiens représentent la plus grande communauté étrangère en Suisse. Si les films italiens ont parsemé de jalons bien connus l’histoire du 7ème art, la tradition italienne du film d’animation est en revanche injustement méconnue. Aussi, la délectable sélection concoctée par les équipes du festival ne lui rend que justice, à en juger par la qualité et la diversité des quatre programmes proposés: rétrospective historique du cinéma d’animation entre 1966 et 1996, l’animation dans la publicité italienne, les films de l’école de Turin et les courts-métrages récents. Outre cette programmation, la collaboration entre le festival Animatou et le MEG est l’occasion de célébrer la diversité des traditions du pays à l’honneur, l’Italie donc. Prétexte est ainsi donné pour danser la Pizzica Pizzica, assister à la fabrication de mozzarella, entendre les histoires des générations passées et débattre des enjeux liés aux migrations à l’aune de l’expérience italienne. Le temps du festival, le MEG se transforme en Little Italy!

For the third consecutive year, the Animatou Festival and the Geneva Museum of Ethnography (MEG) are renewing their partnership to honor a country and its many cultural expressions, in particular animated film. This year, Italy is in the spotlight; a focus that is fitting in light of the fact that Italians comprise the largest community of foreigners in Switzerland.
Although it is recognized that Italian films laid the foundations of the 7th art of cinema, the Italian tradition of animated films remains unjustly unknown. The delectable selection of films concocted by the Festival team gives Italian animation its just due, as evidenced by the four programmes on offer: a historical retrospective of animation films from 1966 to 1996, animation in Italian advertisements, films from the Turin
school and contemporary short films. Outside of these line-ups, the collaboration between the Animatou Festival and the MEG is a chance to celebrate the diversity of traditions in the guest country – Italy, that is. There’s your excuse to dance the Pizzica Pizzica, watch mozzarella
being made, listen to the stories of past generations and discuss the stakes of migration in light of the Italian experience. During the Festival, the MEG turns into Little Italy!

Boris Wastiau
Directeur
MEG – Musée d’ethnographie de Genève
Director
MEG – Geneva Museum of Ethnography

Festival international du film d'animation