Bilan de l’édition 2018

BILAN ET RAPPORT D’ACTIVITÉ 2018

13ème EDITION

LE FESTIVAL ET L’ÉDITION 2018 EN BREF

Du 5 au 13 octobre 2018, Animatou conviait tous les publics, des fans de cinéma aux simples curieux, à combler leur désir de découvertes, de rencontres et de discussions. Le weekend d’ouverture à l’Alhambra ainsi que les premiers jours de la semaine suivante au cinéma Spoutnik étaient dédiés à la sélection de l’année. La Compétition suisse a exceptionnellement été présentée en deuxième partie de festival au Musée d’ethnographie de Genève dans le cadre des programmes spéciaux consacrés au pays invité d’honneur.

L’artiste Thomas Perrodin, créateur des visuels d’Animatou depuis 2014, illustre une Suisse radieuse et fertile avec un Cervin ruisselant de précieuses sources. Pour explorer chaque coin d’alpage verdoyant de nos terres alpines, Animatou a élaboré une large déclinaison de programmes de courts métrages d’animation helvétiques, des premiers films datant des années 1920 aux productions les plus récentes, représentant les oeuvres de plus de 100 animateurs.

Enfin, l’année 2018 marquait les 50 ans du Groupement Suisse du Film d’Animation (GSFA), initié à Genève et dûment célébré en présence de très nombreux réalisateurs et réalisatrices invités. En tout, Animatou a diffusé lors cette l’édition quelque 229 films venus de 31 pays.


LA SÉLECTION 2018
Courts métrages d’animation soumis à l’édition 2018

Les courts métrages soumis dans le courant de l’année et qui ont été retenus par le Comité de sélection sont répartis dans des programmes d’environ 9 films et de maximum 90 minutes qui sont présentés par sections, compétitives ou non.

Jusqu’en 2017, chaque programme en compétition était projeté deux fois pendant le festival. Pour des raisons organisationnelles et budgétaires, les séances sont désormais uniques. Ce format a bien fonctionné puisque l’affluence totale du grand public en 2018 était équivalente à celle de 2017, avec près de 3500 spectateurs sur les 10 jours de festival.

  • près de 1200 courts-métrages soumis au festival
  • 127 courts métrages sélectionnés par le Comité de sélection, dont 17 films suisses en compétition
  • 8 prix décernés
  • 4 programmes hors compétition pour le jeune public (de 3 à 6 ans)
Programmes spéciaux

LA BELLE SUISSE

En deuxième partie de festival, Animatou proposait au Musée d’Ethnographie Genève une série de séances et d’évènements en lien avec le pays invité d’honneur, la Suisse. Le réseau de contacts d’Animatou a été mis à contribution pour élaborer un programme cinématographique exhaustif relatant l’histoire de l’animation helvétique. À ces fins de nombreux films ont été retrouvés et restaurés. Le programme La belle Suisse ainsi constitué étaient complémenté par de nombreux évènements à caractère socio-culturel ou éducatif et d’autres séances spéciales.

Courts métrages d’animation suisses

11 séances spéciales regroupant plus d’une centaine de courts animés de 1921 à aujourd’hui.

  • 83 films présentés via 8 rétrospectives, dont 3 destinées au jeune public
  • 17 films présentés lors de la rétrospective spéciale du Studio GDS de Carouge
  • 16 films d’étudiants présentés lors de la carte blanche aux écoles d’animation; HSLU (Lucerne) et Ceruleum (Lausanne)
  • Projection en avant-première du film omnibus 50:50 réalisé en hommage des 50 ans du GSFA.
Autres évènements La belle Suisse

L’espace du MEG, avec son incroyable collection permanente, ses splendides salles d’exposition et sa magnifique terrasse, est propice aux rencontres. Chaque année, une nouvelle exposition temporaire y est présentée, offrant de belles opportunités de réflexions et de discussions qu’Animatou exploite pour partir à la découverte de la culture et de l’histoire du pays invité. En 2018, l’exposition temporaire, intitulée Afrique – les religions de l’extase, offrait diverses perspectives de discussions pour tous publics.

  • Rencontre-discussion Un trip diaboliquement plaisant: regards sur l’histoire de la consommation de drogue en Suisse: interdits, traditions, culture du plaisir, usages thérapeutiques et nouvelles perspectives. Proposé par le Prof. Daniele Zullino (UNIGE & HUG – Département de psychiatrie) – Contes et légendes du carnaval d’Évolène: une plongée dans l’ambiance magique du carnaval d’Evolène, lors duquel d’étranges personnages issus d’anciens rites païens prennent possession du village. Avec les conteuses Bernadette Schieferstein et Danièle Pralong
  • Regards & débats sur l’animation suisse: une journée de discussion avec des professionnel-le-s du milieu, en présence d’étudiants en cinéma d’animation de la HEAD et de Ceruleum
  • Concert de clôture: la terrasse du MEG acueillait en fin de festival un concert spécial des maîtres du cor des alpes Pascal Schaer & Ian Gordon-Lennox, accompagnés du percussioniste Sylvain Fournier.

ANIMATOU, UN ACTEUR CULTUREL IMPLIQUÉ

L’association Animatou croit profondément en la pertinence du cinéma d’animation dans le cadre d’évènements à caractère communautaire et socio-culturel. En effet, cette forme d’expression est porteuse de messages forts pour tous types de publics et permet d’aborder de manière décalée ou ludique des thématiques difficiles. A travers des programmes thématiques et des activités menées en groupe comme des ateliers, Animatou contribue à la valorisation des personnes en leur permettant de développer des compétences tout en favorisant la socialisation, l’intégration et les échanges interculturels. En organisant de tels évènements dans des lieux publics, Animatou s’emploie à contribuer au décloisonnement des communautés et à la lutte contre la solitude en créant ou consolidant les liens sociaux.

Séances et évènements proposés pendant le festival
  • en collaboration avec le Centre d’accueil pour personnes migrantes de la Roseraie: une séance du programme La belle Suisse au MEG, suivie d’une visite guidée du musée
  • en collaboration avec la Croix-Rouge Jeunesse genevoise (CRJ): une séance du programme La belle Suisse au MEG, destinée aux enfants défavorisés de Genève ou hébergés en foyer
  • en collaboration avec la Maison de la créativité: programme destiné au très jeune public présenté sur place lors de 2 séances
  • en collaboration avec les HUG : projection pour le public adulte de Belle-Idée
  • en collaboration avec le café Le Remor: programme de films sans dialogues tous publics, proposé à l’heure de l’apéritif
  • en collaboration avec le Bateau-Lavoir: ce magnifique lieu associatif, très impliqué dans les activités socio-communautaires, accueille depuis 2 ans les soirées d’Animatou.
Animatou et les HUG

Depuis 2013, Animatou travaille avec les Affaires culturelles et le Département de santé mentale et de psychiatrie des Hôpitaux Universitaires de Genève pour proposer une sélection de films issus des programmes compétitifs aux patients et aux visiteurs du site de Belle-Idée. Un prix honorifique est décerné après vote du public présent. En 2018, un nouveau prix honorifique a été ajouté au palmarès du festival avec un programme spécial destiné aux adolescents et soumis à leur vote, présenté en trois lieux différents.

Animatou et la Haute Ecole d’Art et de Design – Genève: bandes-annonces

En plus des rencontres et masterclasses qui ont lieu pendant le festival, Animatou organise annuellement depuis 2009 un atelier d’une semaine avec un-e professionnel-le de l’animation, lors duquel sont réalisées les bandes-annonces de l’édition suivante. 12 étudiant-e-s du département Design, filière Communication visuelle, ont ainsi produit quatre animations d’une vingtaine de secondes sous la houlette du réalisateur de trames sonores italien Andrea Martignoni.

Afin de marquer le 10ème anniversaire de cette collaboration, une sélection des meilleures bandes-annonces des 10 dernières années a été présentée, illustrant la variété des techniques existantes et l’incroyable créativité des étudiants.

Collaborations avec les institutions de l’éducation genevoises pendant le festival
  • avec l’enseignement post-obligatoire I et II: 3 séances du programme La belle Suisse au MEG, et 1 séance d’un programme de compétition internationale.
  • avec les Ateliers mobiles du Service des écoles et institutions pour l’enfance de la Ville de Genève (parascolaire): 1 séance jeune public du programme La belle Suisse au MEG.
  • avec le Département de l’Instruction Publique: 4 programmes thématiques pour les élèves du cycle primaire du Canton de Genève, présentés lors de 16 séances aux Cinémas du Grütli.
  • avec les institutions de la petite enfance de la Ville de Genève (crèches): un programme présenté lors de 8 séances aux Cinémas du Grütli
Evènements proposés hors festival en 2018
  • en collaboration avec le Musée d’ethnographie de Genève:
  • 2 programmes thématiques en lien avec les activités thématiques du musée
  • en collaboration avec les institutions de la petite enfance de la Ville de Carouge (crèches):
  • 2 séances pour tout jeune public au cinéma Bio
  • en collaboration avec les associations de quartier: 2 séances en plein air organisées à la demande des maisons de quartier des Grottes et de Veyrier
  • en collaboration avec le Centre d’Art Contemporain Genève, cinéma Dynamo: les Mercredis de l’animation: 9 programmes dès 4 ans pour partir à la découverte du cinéma d’animation chaque deuxième mercredi du mois
  • 1 programme spécial tous âges élaboré à l’occasion de la Nuit des musées
  • en collaboration avec la Croix-Rouge Jeunesse genevoise: 1 séance spéciale destinée aux enfants défavorisés ou hébergés en foyer
  • 3 programmes conçus en collaboration avec les Ateliers mobiles de la Ville de Genève pour les élèves fréquentant l’accueil Parascolaire
  • 1 programme destiné aux élèves de l’enseignement post-obligatoire I et II

FREQUENTATION 2018 – FESTIVAL ET EVENEMENTS A L’ANNEE

Les évènements proposés par Animatou ont attiré en 2018 près de 10’000 spectateurs, répartis comme suit:

  • Grand public: 3500 personnes
  • Séances scolaires: 3600 personnes
  • Séances socio-culturelles à l’année:  2900 personnes

Le festival faisant face à une situation financière difficile, il a été décidé qu’en 2018 les programmes de la sélection annuelle ne seraient diffusés qu’une fois. Malgré un nombre de séances logiquement réduit par rapport aux éditions précédentes, il est à noter que le public reste fidèle à Animatou, avec une fréquentation stable et un public toujours ouvert et enthousiaste.

Les séances scolaires destinées aux élèves de tous degrés rencontrent un succès qui ne se dément pas d’année en année. De même, la demande concernant les séances à caractère socio-culturel ne cesse de croître mais la petite l’équipe d’Animatou manque de moyens, tant humains que financiers, pour développer plus avant ces activités.

Lors de l’édition 2018, une attention toute particulière a été portée à la réduction des dépenses, démarche qui se poursuivra sans aucun doute dans les années à venir.

Festival international du film d'animation