Bilan de l’édition 2020

BILAN ET RAPPORT D’ACTIVITÉ
15e ÉDITION

Quinze années ont passé depuis les débuts de Cinématou à l’Ilot 13. Entre-temps, l’Association est devenue Animatou et le Festival, initialement dédié à l’animation pour enfants, s’est ouvert à toutes les formes de cinéma d’animation. Avec un programme et un public toujours plus diversifiés, Animatou s’est donné les moyens de ses ambitions: offrir à voir le cinéma d’animation du monde entier, soutenir le cinéma d’animation suisse en particulier, cultiver la curiosité et favoriser les rencontres.
L’esprit alternatif des premières années ne s’est pas dissipé, et cette édition anniversaire représentait une belle occasion de mettre en avant les fidèles partenaires locaux, associations de quartier, artistes et indépendants avec lesquels Animatou a grandi. La brutalité de la pandémie de COVID-19 a eu un impact dévastateur sur toute la culture dès les premiers mois de l’année. Par chance les projets festifs à petite échelle prévus pour marquer ces 15 ans d’activité marquaient précisément un retour vers la vie de quartier des débuts du Festival, si bien qu’une majorité de ces évènements ont pu être menés à bien, dans le respect des mesures sanitaires – moyennant quelques contorsions et ajustements.

Premier projet de l’année, TREIZE, rassemblait dès février les illustrateurs et illustratrices qui ont créé les affiches du Festival tout au long de son histoire. Les treize artistes, tous basés en Suisse et pour la plupart genevois-e-s, devaient se retrouver autour d’une oeuvre collective dessinée sur la vitrine de l’arcade Animatou: chaque mois, un binôme d’artistes avait carte blanche pour habiller au stylo Posca la vitrine de ce lieu de travail et de vie, lequel devait se transformer, le dernier jeudi du mois, en lieu de rencontre et d’exposition lors d’un petit vernissage festif célébrant chaque participant/-e.
Suite au confinement de mars, et en raison des mesures en vigueur dès la sortie du confinement, le calendrier du projet a été constamment réajusté, de même que les conditions d’accueil des vernissages. Ces derniers ont donc été finalement moins nombreux et un peu moins festifs qu’initialement prévu. Le dernier vernissage a eu lieu sous forme réduite une semaine avant le début de cette 15ème édition, et l’oeuvre finale commune continuera à embellir la vitrine de l’Association bien au-delà de l’année 2020.
En revanche, la majorité des séances hors festival proposées par l’Association ont dû être annulées, dont un grand nombre de projections destinées aux familles ainsi qu’aux enfants du parascolaire et des crèches genevoises et carougeoises. Le rendez-vous mensuel des Mercredis de l’animation au Centre d’Art Contemporain, ainsi que les séances organisées dans le cadre du 200è anniversaire du Muséum d’histoire naturelle, ont été particulièrement impactés.

L’un des très rares festivals à avoir lieu dans le paysage culturel profondément bouleversé de cette année 2020, Animatou a eu l’immense chance de pouvoir proposer la totalité de sa programmation cinématographique en salle au mois d’octobre. Le succès populaire du Festival se confirme d’année en année, avec une légère hausse de la participation du grand public cinéphile genevois, toujours plus de jeunes adultes présents aux séances de fin de soirée, et des salles combles depuis plusieurs années pour toutes les séances dédiées aux écoles et aux institutions genevoises de la petite enfance. En dépit – ou en raison – d’un contexte difficile, les spectateurs se sont donc déplacés en nombre à l’Alhambra et au Spoutnik, témoignant de leur soif de culture, de leur ferveur pour le court métrage animé, et de leur confiance envers les organisateurs du Festival.

Depuis la réouverture de l’Alhambra en 2015, Animatou a le bonheur de bénéficier de ce lieu mythique lors du weekend d’ouverture. Le bar du rez fait habituellement office de billetterie centrale du Festival, où les invités, accrédités et autres porteurs de pass viennent retirer leurs badges et billets réservés tout en sirotant un verre. Par la force des choses, cet important lieu de rencontre du Festival est resté fermé.
Dans le but de limiter les contacts, la billetterie a été entièrement transférée en ligne, et l’unique verrée de l’édition a eu lieu en nombre très réduit à l’Alhambar, à l’étage. Malgré des restrictions sévères appliquées à la lettre, ce lieu convivial, partenaire d’Animatou depuis deux ans pour les soirées et les repas, a pu accueillir une petite partie du public et les quelques intervenants présents lors du weekend d’ouverture.

Pour la première fois, un petit bar était aménagé à côté du Spoutnik pendant toute la semaine suivante dans l’optique de favoriser les échanges entre public et invités. Si ce lieu a bien fonctionné pour les bénévoles et l’équipe du Festival, il a malheureusement été impossible d’y accueillir les intervenants, jurys, réalisateurs et réalisatrices étrangers initialement invités pour cette édition anniversaire. Un petit nombre de jeunes réalisateurs et surtout réalisatrices se sont néanmoins déplacés et ont joliment contribué, par leur présence en salle et en dehors, à l’ambiance festive et quelque peu surnaturelle de ce début octobre.

Les lieux de projection en 2020
  • Alhambra
    Weekend d’ouverture du festival: séances scolaires, cérémonie d’ouverture, et premiers programmes compétitifs. Depuis 2019 Animatou installe à ses frais l’infrastructure technique nécessaire à la diffusion en format DCP (serveur et projecteur associé) pour une qualité de son et d’image égale à celle des salles de cinéma.
  • Cinéma Spoutnik
    Suite et fin des compétitions 2020, rétrospectives Animatou 15 ans, séances privées (HUG Ados et La Roseraie) cartes blanches au Festival d’Annecy, et séance de clôture avec diffusion gratuite des films primés.
  • Cinéma Dynamo, Centre d’Art Contemporain
    Rediffusions gratuites des compétitions Labo (en boucle pendant 4 jours) et Jeune public.
  • Cinémas du Grütli
    Séances privées pour les institutions de la petite enfance de la Ville de Genève.
  • Cinéma NordSud
    Avant-première du long métrage Calamity de Rémy Chayé.
  • Café Boréal Stand
    Séance gratuite: rétrospective spéciale hors-cinéma Animatou 15 ans.
  • Hôpital de psychiatrie de Belle-Idée
    Séance compétitive exceptionnellement privée proposée aux patient-e-s de l’Hôpital de Belle-Idée
Quelques chiffres concernant la programmation 2020
  • 29 projections publiques et 7 projections privées réservées aux élèves et étudiants, diffusées dans 6 salles
  • 7 séances publiques destinées au Jeune public
  • 6 programmes de rétrospectives spéciales Animatou 15 ans, dont 2 pour le Jeune public et une séance privée destinée aux utilisateurs du Centre de la Roseraie
  • 2 cartes blanches au Festival d’Annecy (Best of Annecy 2020 et WTF2020)
  • 1 long métrage en avant-première: Calamity, une enfance de Martha Jane Cannary
  • 17 films mis en exergue parle Bureau de promotion de l’égalité et de prévention des violences (BPEV)

LA SÉLECTION ET LE PALMARÈS 2020

  • 850 courts-métrages produits en 2019 et 2020 soumis au festival
  • 110 courts métrages sélectionnés par le Comité de sélection, dont 15 films suisses
  • 14 sections compétitives pour 15 prix décernés

Toutes les séances proposées dans le cadre du Festival étaient compétitives en 2020, y compris les séances destinées aux institutions de la petite enfance ainsi qu’aux écoliers et étudiants. Nous notons par ailleurs avec plaisir que sur 15 prix et 4 mentions, pas moins de 13 distinctions ont été remportées par des femmes cette année.

Compétition internationale
45 courts métrages; jury composé de Claude Luyet, Helge Reumann, et Chantal Molleur
Grand prix Animatou: Elo (Tie) d’Alexandra Ramires
Mention du jury: Pulsión de Pedro Casavecchia

Compétition suisse
15 courts métrages; vote du public pour le Prix Payot Libraire; jury Taurus composé de Robin Girod, Garance Zarn, et Cédric Respinger
Prix du public Payot Libraire: On est pas près d’être des super héros de Lia Bertels
Prix Taurus Studio pour trame sonore: Average Happiness de Maja Gehrig

Compétition Doc’Anim
15 courts métrages documentaires; jury composé d’Anja Kopfmel, Myriam Poiatti, et Frédéric Choffat
Prix Doc’Anim: M e z e r y (S p a c e s) de Nora Štrbová
Mention du jury: Wochenbett (Postpartum) de Henriette Rietz

Compétition Labo
13 courts métrages expérimentaux; jury composé d’Antonio Veiras, Maud Pollien, et Thuy-San Dinh
Prix Labo du Centre d’Art Contemporain Genève: Average Happiness de Maja Gehrig
Mention du jury : Serial Parallels de Max Hattler

Compétition Jeune public
7 courts métrages dès 10 ans; vote du public pour le Prix RTS du Jeune public
Prix RTS du Jeune public: Les vacances de la loose de Manon David

Compétition Pistache
6 courts métrages dès 6 ans; vote du jeune public
Prix Pistache: L’odysée de Choum de Julien Bisaro

Compétition Caramel
10 courts métrages dès 3 ans; vote des institutions de la petite enfance de la Ville de Genève
Prix Caramel: La petite grenouille à grande bouche de Célia Tocco

Compétition HUG – Belle-Idée
7 courts métrages issus des autres compétitions; vote des patients
Prix HUG – Belle-idée: À la mode de Jean Lecointre

Compétition HUG – Ados
5 courts métrages pour adolescents issus des autres compétitions; vote des patients
Prix HUG des ados: On est pas près d’être des super héros de Lia Bertels
Mention: Uzi (Ties) de Dina Velikovskaya

Compétition scolaire 1 
9 courts métrages dès 4 ans ; vote des élèves du degré 1-2-3 P
Prix honorifique: La petite grenouille à grande bouche de Célia Tocco

Compétition scolaire 2 
5 courts métrages dès 7 ans; vote des élèves du degré 4-5-6 P
Prix honorifique: L’odysée de Choum de Julien Bisaro

Compétition scolaire 3
5 courts métrages dès 11 ans; vote des élèves du degré 7-8 P et 9 secondaire
Prix honorifique: Bach-Hông d’Elsa Duhamel

Compétition scolaire 4
9 courts métrages dès 14 ans; vote des étudiants du secondaire I & II
Prix honorifique: Les vacances de la loose de Manon David

Compétition scolaire 5
7 courts métrages dès 16 ans; vote des étudiants du secondaire II & Hautes Écoles
Prix honorifique: Homeless Home d’Alberto Vázquez

RÉTROSPECTIVES SPÉCIALES
ANIMATOU 15 ANS

Les passionnées de cinéma d’animation qui pilotent le Festival depuis une décennie et demie se sont fait plaisir en concoctant six rétrospectives de courts métrages animés issus des 15 éditions passées. Cette édition aura ainsi été l’occasion de redécouvrir certains des petits bijoux de tous horizons, genres, et techniques qui ont marqué la programmation d’Animatou depuis ses débuts.

  • Programme Animatoup’tits – dès 4 ans
  • Programme Jeune public – dès 6 ans
  • Programme Adultes 1 – dès 14 ans
  • Programme Adultes 2 – dès 14 ans
  • Animatou chez Boréal, diffusé au Boréal coffee shop Stand – dès 14 ans
  • La Roseraie chez Animatou: programme dédié aux utilisateurs du centre d’accueil de La Roseraie, diffusé au Spoutnik lors d’une séance privée

RENCONTRE ET MASTERCLASS

L’Alhambra accueillait deux évènements non cinématographiques cette année:

  • 1 rencontre-discussion entre les écoles d’arts et de design suisses, avec présentation des films de l’année dont les bandes-annonces d’Animatou
  • 1 masterclass de Michael Frei, reprogrammée sous forme de présentation vidéo en différé

ANIMATOU,
UN ACTEUR CULTUREL IMPLIQUÉ

L’Association Animatou croit profondément en la pertinence du cinéma d’animation dans le cadre d’évènements à caractère communautaire et socio-culturel. Cette forme d’expression est porteuse de messages forts pour tous types de publics et permet d’aborder de manière décalée ou ludique des problématiques complexes. A travers des programmes thématiques et des activités menées en groupe comme des ateliers, des séances, des discussions, l’Association contribue à la valorisation des personnes en leur permettant de développer des compétences tout en favorisant la sociabilisation, l’intégration et les échanges interculturels.

Qu’ils aient lieu pendant le festival ou à l’année, la plupart de ces évènements sont organisés dans des salles de cinéma, avec pour objectif de favoriser le décloisonnement des communautés et de contribuer à la lutte contre la solitude en créant ou consolidant les liens sociaux. L’ambiance unique des salles obscures assurent une immersion totale et rendent l’expérience partagée d’autant plus intense, les échanges qui suivent les projections nous paraissent irremplaçables et impossibles à répliquer en dehors des salles de cinéma.

2020, année COVID-19

Si nous avons eu la chance de pouvoir présenter notre programmation au public et en salle lors du festival il n’en est malheureusement pas de même pour nos activités à caractère socio-culturel durant le reste de l’année. Malgré le travail effectué en amont beaucoup ont été dû être annulées ou reportées.

Ce site internet de l’Association répertorie ces évènements en détail, dans l’onglet calendrier pour tout ce qui concerne les évènements publics, et dans l’onglet l’éducation à l’image pour les séances institutionnelles privées.

Collaborations en 2020 avec diverses institutions romandes

Bureau de promotion de l’égalité et de prévention des violences – BPEV

  • Quelques collaborateurs du Bureau de promotion de l’égalité et de prévention des violences ont visionné les films de la sélection 2020 et ont pointé 17 courts métrages qui abordent les thèmes que le BPEV promeut pour sensibiliser le public sur l’égalité, sur l’identité de genre, le harcèlement, les discriminations et la violence.  

Institutions de la petite enfance de la Ville de Genève

  • 1 programme Compétition Caramel présenté lors de 7 séances privées aux cinémas du Grütli, avec vote des enfants déterminant le ou la lauréat-e du Prix Caramel. Il est à noter que cette compétition devait initialement aussi donner voix aux enfants des crèches carougeoises, lesquelles ont dû se désister en raison des mesures sanitaires.
  • 1 séance publique présentée à l’Alhambra lors du weekend d’ouverture. Les enfants présents lors des projections pour les crèches au Grütli étaient invités avec leurs parents afin d’y découvrir le/la lauréat-e.

École & Culture (Primaire, Secondaire I – II)

  • 4 programmes compétitifs de films issus de la sélection 2020 programmés à l’Alhambra pendant le festival pour les élèves des degrés primaires du Canton de Genève à l’Alhambra

Hautes Écoles romandes

  • 1 programme compétitif de films issus de la sélection 2020 présenté à l’Alhambra pendant le festival
  • Haute Ecole d’Art et de Design (HEAD – Genève):
    Bandes-annonces de l’édition 2020
    Animatou organise chaque année depuis 2009 un atelier d’une semaine animé par un-e professionnel-le de l’animation. L’artiste invité-e accompagne les étudiant-e-s du département Design, filière Communication visuelle, qui travaillent à la réalisation des bandes-annonces de l’édition à venir. En fin d’année 2019, 9 étudiant-e-s ont travaillé avec le réalisateur Michael Frei, qui présentait également une masterclass lors du festival, pour produire chacun-e une animation d’une vingtaine de secondes.
    Présentation du festival aux étudiants en Communication visuelle, organisée en collaboration avec Helge Reumann, enseignant à la HEAD et membre du jury international 2020: diffusion de 3 courts métrages issus des sélections suivie d’une discussion autour des films et autres projets multimédia de Michael Frei en vue de sa masterclass.

Hôpitaux Universitaires Genevois – HUG

  • Prix HUG – Belle-idée

Depuis 2013, Animatou propose en collaboration avec les Affaires culturelles et le Département de santé mentale et de psychiatrie des Hôpitaux Universitaires de Genève une sélection de films issus des programmes compétitifs de l’année. La séance a lieu dans la salle Abraham Joly des Affaires culturelles à Belle-Idée. Le Prix honorifique de Belle-Idée est décerné après vote du public présent, lequel inclut habituellement les visiteurs du moment ainsi que des groupes issus de diverses structures médico-sociales externes à l’Hôpital. Cette année, la situation sanitaire a malheureusement contraint les HUG à restreindre l’accès de la salle aux seuls patients des divers secteurs du Département de psychiatrie. Trois séances privées ont donc remplacé l’habituelle séance publique.

  • Prix HUG des ados

Destiné aux adolescents des unités de Malatavie, Hôpital de jour, et Médecine A2 hospitalisation, ce programme compétitif initié il y a 3 ans leur permet de voter pour leur film préféré et ainsi de s’exprimer de manière participative. Cette année, les jeunes ont pu se déplacer au Spoutnik lors d’une séance privée.

Centre d’Art Contemporain Genève, cinéma Dynamo

  • Les Mercredis de l’animation: programmes publics et gratuits pour partir à la découverte du cinéma d’animation chaque deuxième mercredi du mois
  • Rediffusion du programme compétitif Jeune public
  • Rediffusion du programme compétitif expérimental Labo
  • Séances pour les Ateliers mobiles du Service des écoles et institutions pour l’enfance de la Ville de Genève
  • Séance pour les écoles primaires genevoises en lien avec l’exposition en cours

Maisons de quartier

  • 1 programme thématique en open air pour les quartiers Montbrillant, Grottes et Beaulieu

Animatou et les festivals suisses

  • 1 programme thématique public conçu pour le Festival Vert à Rolle

Association pour la Danse Contemporaine ADC

  • Mise à disposition des lieux pour les séances destinées aux Ateliers mobiles du Service des écoles et institutions pour l’enfance de la Ville de Genève

Séance de présentation et sensibilisation aux séances scolaires

  • Présentation au Spoutnik destinée aux enseignants du Primaire et du Secondaire I & II

  Les Cinémas du Grütli

  • Séances pour jeune public dans le cadre du programme « Le goût du cinéma pour les enfants » aux Cinémas du Grütli

Événement annulés ou reportés

Institutions de la petite enfance de la Ville de Carouge

  • 1 programme hors festival initialement prévu lors une séance privée gratuite au Cinéma Bio
  • 1 programme Compétition Caramel initialement prévu lors d’une séance privée gratuite au Cinéma Bio, avec vote des enfants déterminant le ou la lauréat-e du Prix Caramel.

Ateliers mobiles, séances privées hors festival

  • 2 séances au Centre d’Art Contemporain
  • 1 séance au Musée d’histoire naturelle
  • 2 séances à l’école de Pré-Picot

Séances publiques

  • 4 séances dans le cadre du bicentenaire du Musée d’histoire naturelle
  • 2 séances à la Bibliothèque municipale de la Cité, Genève
  • 4 séances sur le site de l’ancienne caserne des Vernets pour les Bibliothèques municipales de Genève
  • 4 séances publiques au Centre d’Art Contemporain Genève, cinéma Dynamo dans le cadre des Mercredis de l’animation
  • 1 séance Ciné-rentrée gratuite pour familles: projection en plein air sur la Place des Grottes avant la rentrée scolaire de septembre
  • 1 programme thématique publique et gratuit conçu pour le festival Ram Dam Jam, initialement prévu lors de 24 séances au Musée d’ethnographie de Genève (MEG)
  • 1 programme conçu pour le Festival Cinemagia de Locarno
  • 1 programme thématique pour l’école de Prilly dans le canton de Vaud
  • Rediffusion des lauréats 2020 : La nuit la plus longue pour des primés au Spoutnik

Festival international du film d'animation