Jury Labo

Compétition internationale expérimentale
12 courts métrages animés expérimentaux internationaux sont en lice pour le Prix Labo du Centre d’Art Contemporain Genève, d’une valeur de CHF 1’000.-.

Le jury Labo est composé de:
Sonja Moonear, productrice, DJ et designer sonore (CH)
Sophie Le Meillour, artiste visuelle transmédia (FR)
Fred Fivaz, graphiste et dessinateur (CH/FR)

12 international documentary shorts are competing for the Doc’Anim Award. Prized at CHF 1,000 and offered by Animatou. It is granted by a jury composed of:
Sonja Moonear, producer, DJ and sound designer (CH)
Sophie Le Meillour
, transmedia visual artist (FR)
Fred Fivaz
, graphic designer and cartoonist (CH/FR)

Sonja Moonear (crédit photo: © Alexander Koch)

Après avoir effeuillé les partitions classiques dans sa jeunesse, Sonja Moonear a rapidement délaissé le piano en faveur des machines et des platines. Bien lui en a pris. Elle devient résidente du célèbre club genevois Weetamix en 2002 et entame des collaborations avec des artistes tels que Luciano et Zip, ou encore Dandy Jack, avec qui elle lance le projet Junction SM, alliant sessions live et DJ sets. Elle acquiert rapidement une renommée d’envergure internationale, en jouant dans les clubs et festivals du monde entier, et se démarque en lançant son propre label discographique, Ruta5.
DJ et productrice de renom sur des labels de référence comme Karat ou Perlon, mais aussi habilleuse sonore à la RTS, miss Moonear échappe à toute catégorisation. Le générique du 19h30 et les nappes sonores de la chaîne helvétique, c’est elle. Elle est également l’une des 5 protagonistes du dernier film documentaire de Romuald Karmakar Denk ich an Deutschland in der Nacht  présenté lors de la Berlinale de 2017 et diffusé en salles.

After studying classical music in her youth, Sonja Moonear set aside the piano in favour of a pair of turntables and a newly bought Roland R8. Sonja immersed herself in the Geneva underground before infiltrating the ranks of the Weetamix residents in 2002. Following multiple collaborations with fellow international artists, she launches Junction SM, an improvised live and DJ project alongside Dandy Jack. From that point on, playing in clubs and festivals worldwide and participating in ever more ambitious projects, she acquired an impressive reputation, got hired by an international agency and started her own vinyl only imprint Ruta5.
A DJ and a music producer releasing on renowned international labels such as
Karat and Perlon on one hand, and a sound designer for the swiss-french TV on the other hand. She has signed the news title and is responsible for the entire sound identity of the national channel RTS. Sonja is one of the 5 protagonists depicted in Romulad Karmakar’s last documentary If I think of Germany at night, premiered at the Berlinale 2017 before seen on movie theaters. 


Sophie Le Meillour (crédit photo: © Stefania Scartazzini)

Sophie Le Meillour est une artiste visuelle transmédia indépendante. Née en 1988 à Toulouse, Sophie vit et travaille à Genève depuis 2009.
L’art digital et les textures inspirées du monde naturel sont au cœur de son univers. Ses créations peuvent prendre la forme de dessins, de photos, de vidéos, d’installations, de réalité virtuelle et même de céramiques. Diplômée de la HEAD en communication visuelle, elle explore les différentes couches de notre perception esthétique du monde vivant, collecte des images qu’elle transforme ensuite en nouvelles expériences visuelles.
Sophie a présenté son film Apoptose dans deux compétitions de l’édition passée. En début d’année 2021, elle a également mené l’atelier lors duquel des étudiant-e-s de la HEAD ont créé les bandes-annonces du Festival.

Sophie Le Meillour is an independant transmedia visual artist. She was born in Toulouse in 1988 and has been living and working in Geneva since 2009, where she settled down to study visual communication at the Geneva art school HEAD.
Digital art and the textures of the natural world are at the heart of her visual universe. Her creations take many forms, from drawings and photography to video, installations, virtual reality and even ceramics. She explores different layers in our esthetic perception of the living world, collecting images that she then turns into new visual experiences.

Sophie presented her film Apoptose in two sections of Animatou’s 2020 edition. In early 2021, she also led a workshop at HEAD – Geneva for the creation of the Festival’s trailers.

http://sophielemeillour.ch
https://www.facebook.com/sophielemeillourvisual
https://www.instagram.com/sophielemeillour


Fred Fivaz (crédit photo: © Mel Metivier)

Un peu suisse, un peu français, un peu graphiste, un peu dessinateur, Fred Fivaz est né le cul entre deux chaises à Genève en 1973 en pleine crise pétrolière. Il a exercé en France et en Suisse puis au Canada puis à nouveau en Suisse. Il dessine pour faire des affiches de théâtre, des pochettes de vinyle, des livres pour enfants, des signalétiques éphémères, des bandes dessinées et d’autres choses dont il ne connait pas encore l’existence.

Somewhat Swiss, a bit French, kind of a graphic designer, sort of a comic artist, Fred Fivaz was born on the fence in Geneva in 1973, bang in the middle of the oil crisis. He’s been active in Switzerland, then Canada, then Switzerland again. He draws theatre posters, vinyl sleeves, books for kids, short-lived signage, comic books and many other things he ‘s still unaware of.

Festival international du film d'animation