Mauricio Estrada Muñoz

Responsable de l’unité Publics
MEG – Musée d’ethnographie de Genève 

Il était une fois… Voilà cinq ans que le MEG accueille le volet dédié au pays invité d’honneur du festival Animatou. Cette année c’est au tour de la Pologne, nation à la longue tradition de cinéma d’animation, de faire l’objet des attentions.
La programmation 2019 est une fenêtre sur le pays des merveilles, celui où l’image, animée en l’occurrence, exalte les contes traditionnels, qu’ils soient polonais ou d’ailleurs, et contemporains. Quoi de plus évident lorsque l’on sait que l’exposition temporaire présentée actuellement au MEG,
« La fabrique des contes », aborde généreusement les nombreuses manières dont les contes ont nourri l’imaginaire des humains jusqu’à en faire l’objet de réappropriations, de détournements, d’interprétations diverses. C’est cette même plasticité qui leur confère leur universalisme et il en va de même pour les films d’animation.
La musique n’est jamais bien loin du récit et de l’image comme en atteste la sélection de courts métrages qui montre son importance dans l’école polonaise d’animation. Et en guise de célébration, le festival Animatou et le MEG s’associent aux Ateliers d’ethnomusicologie (ADEM) et proposent un concert de musiques populaires polonaises, avec un « twist » de modernité, interprétées par le trio Kapela Maliszow.


Head of Public Outreach
MEG – Musée d’ethnographie de Genève 

Once upon a time . . . For the past five years, the Geneva Museum of Ethnography (MEG) has hosted events featuring the Animatou Festival’s country of honor. This year, the belle of the ball is Poland – a country with a long tradition in animation cinema.
The 2019 line-up is a window onto a wonderland, where the image – the animated image – glorifies traditional and contemporary tales, both Polish and other. And what could be more fitting, given that the current temporary exhibition on display at the MEG is “Tales in the Making.” The exhibition examines the many ways in which folk tales have nourished the human imagination and been reappropriated, rewritten, and reinterpreted. Such malleability gives tales their universal nature, and the same is true of animated films.
Music is never far from stories and images, as this selection of short films shows, illustrating the importance of music to the Polish school of animation.
To celebrate this, the Animatou Festival and MEG are partnering with the Ethnomusicology Workshops (ADEM) to put on a Polish folk music concert with a modern ‘twist’, performed by the Kapela Maliszow trio.

Festival international du film d'animation